• Allé on continue avec Philippe Guillemant qui apporte de l'eau a mon moulin,.

    La deuxième partie de la conférence est moins technique et apporte des éléments pratique pour expérimenter par vous méme. 

    Bon courage car cela demande des effort physique, et oui....yes


    votre commentaire
  • Pour la plupart des gens, l’idée de « réussite » tourne autour de l’argent, ou de l’acquisition de propriétés ou autres possessions, mais nous considérons que l’état de joie est le plus grand niveau de succès. Et tandis que le niveau d’argent et de possessions merveilleuses peut certainement améliorer votre état de joie, parvenir à avoir un corps physique dans lequel on se sent bien est de loin le facteur le plus important pour maintenir un état permanent de joie et de Bien-Être. Il y a donc peu de choses de plus grande valeur que de parvenir à avoir un corps dans lequel on se sent bien…

    Abraham,
    Traduction AD

    Page d’origine : http://www.abraham-hicks.com/lawofattractionsource/index.php

    Pin It

    votre commentaire
  • Laissez, quelques instants, entrer chez vous l'ami Luis Ansa, grand voyageur du cœur. Découvrez les couleurs de ses expériences personnelles ou de contes initiatiques qu'il peint avec ses mots et la truelle de son accent. Des plateaux des Andes, où il fut initié tout jeune par les chamans du lac Titicaca, en passant par l'Orient et l'Occident, Luis nous invite au voyage intérieur, à la rencontre de nous-même. 

    l’Éloge du corps par ses sensations interne et éloge de l’énergie féminine.

    (remarquez la difficulté de la journaliste et donc notre difficulté a accepter la simplicité de "la voix du corps" a partir de 44 minutes).

    Nos croyances occidentales ont soigneusement pris soins de détourner notre attention du véritable chemin de libération intérieure qui est Simple est profondément Naturel  en nous conditionnant a croire que cela doit être forcement Compliqué, Intellectuel et que l'on ne peut pas y arriver tout seule... (Merci les religions)JJC

    Luis Ansa est l'auteur de "L'homme mémoire de l'Univers" (Dervish),
    "Le Quatrième Royaume" (Publisud),

    La nuit des chamans et Le mystère du Nagual ( Editions du Relié).
    À découvrir également :
    "Les Sept Plumes de l'Aigle" d'Henri Gougaud (Seuil),
    Le secret de l'aigle de L. Ansa et H. Gougaud (A. Michel)


    votre commentaire
  • Ghislaine Lanctôt nous avez déjà prévenu il y a quinze ans . Voici un nouveau document video qui enfonce le clou. 

    Le Docteur François Plantey au franc parlé plein de bon sens nous dresse un

    tableau décadent, corrompue, et surtout incompétent de la médecine

    contemporaine. 

    Je vous incite a aller a la découverte d'autre vidéos de ce docteur, qui ici nous explique comment des recherches ont permis de faire repousser des membres coupés chez des humains.

    Sont point de vue n'est pas sans rappeler la vision du Pr. Keshe et permet d’être très optimiste sur l'efficacité de la nouvel médecine.   


    votre commentaire
  • âgé de 256 ans

     

    Le plus vieil homme du monde âgé de 256 ans brise le silence avant sa mort et révèle tous ses secrets

    Selon un article du New York Times paru en 1930, Wu Chung-chieh, professeur émérite de l’université de Chengdu, a découvert des manuscrits du gouvernement impérial chinois en date de 1827 qui félicicent Li Ching-Yuen pour son 150ème anniversaire et d’autres documents attestent qu’il a aussi été félicité pour son 200ème anniversaire en 1877. En 1928, un correspondant du New York Times a affirmé que plusieurs personnes âgées originaires du quartier de Li ont déclaré que leurs grands parents le connaissaient quand ils étaient encore petits, et qu’à cette période Li était déjà un adulte.

    Li Ching Yuen aurait commencé sa carrière d’herboriste à l’âge de 10 ans, où il a rassemblé des herbes des chaînes montagneuses et a appris à connaitre leur puissance en matière de longévité. Pendant près de 40 ans, il a survécu grâce à un régime d’herbes telles que le lingzhi, la baie de goji, le ginseng sauvage, l’il Shoo wu et le gotu kola ainsi que le vin de riz. En 1749, à l’âge de 71 ans, il rejoint les armées chinoises en tant que professeur d’arts martiaux. Li a dit être un personnage bien-aimé de sa communauté, qui s’est marié 23 fois et a engendré plus de 200 enfants.

    Selon les récits généralement reconnus et racontés dans sa province, Li a été en mesure de lire et d’écrire quand il était encore un enfant en bas age, et à l’occasion de son dixième anniversaire il a voyagé en Kansu, Chansi, au Tibet, à Annam, dans l’empire Siam et la Mandchourie pour récolter des herbes. Pendant ses cent premières années, il a poursuivi les recherches de sa profession. Puis il est passé à la vente d’herbes recueillies par d’autres personnes.

    Il n’était pas le seul

    Selon l’un des disciples de Li, il avait une fois rencontré un individu vieux de plus de 500 ans, l’homme, qui lui a enseigné les exercices Qigong et qui lui a recommandé une diététique et un régime particulier qui l’aideraient à prolonger son espérance de vie pour passer outre les limitations humaines. En dehors de Qigong et d’un régime d’herbes riches, que pouvons-nous apprendre de ce maître de la longévité?

    Que dites-vous de cela: Sur son lit de mort, Li a dit « j’ai fait tout ce que je devais faire dans ce monde. » Se pourrait-il que ses dernières paroles pacifiques fassent allusion aussi à l’un des plus grands secrets pour une vie longue et prospère? Il est intéressant de noter qu’en Occident, nous avons souvent appris à croire que le vieillissement est quelque chose qui doit être « combattu » avec des dispositifs et appareils technologiques.

    Son secret pour une longue vie:

    Il a été demandé quel était son secret pour sa longévité. Voici sa réponse: « Restez calmes dans votre coeur, asseyez vous comme une tortue, marchez comme un pigeon et dormez comme un chien. » Voici les conseils que Li a donné à Wu Pei-fu, le guerrier qui est allé le voir pour connaitre tous ses secrets.

    Li maintient qu’une vie intérieure paisible combiné à des techniques de respirations étaient les secrets pour une longévité incroyable. Evidemment, son régime alimentaire a joué un rôle important. Mais c’est fascinant de voir qu’une vieille personne a pu vivre aussi longtemps sans ne jamais perdre la tête.

    Pourquoi c’est si difficile à croire?

    L’espérance de vie des occidentaux à l’heure actuelle se situe entre 70 et 85 ans, donc évidemment l’idée que quelqu’un a vécu plus de 100 ans est difficile à croire. La pensée que quelqu’un puisse vivre 200 ans est extrêmement suspicieuse. Mais pourquoi ne croyons-nous pas que les gens peuvent vivre aussi longtemps que ça ?

    Nous nous conditionnons mentalement et nous nous imposons des limites nous même. Notre mode de vie ne nous fera pas vivre plus de 70 ans, sans parler du stresse, des dettes, de l’air pollué des villes que nous respirons et etc.. Ces gens mangent énormément de sucre et des aliments couverts de pesticides. Ils ne vivent pas la vie qui leur permettra de vivre plus de 70 ans de toute façon. Sans l’aide de la technologie ils sont cuits.

    Ces gens là n’ont jamais mangé des aliments qui n’étaient pas gras, ont tous connu la pâtisserie et les aliments génétiquement modifiés. Ils mangent antibiotiques sur antibiotiques, fument et boivent. Leur unique régime alimentaire est un mélange entre boisson énergisante et fast food. Comment des gens qui ont toujours vécu comme ça peuvent juger les prouesses d’un homme qu’ils ne connaissent même pas ?

    Leur unique but dans la vie est de travailler pour mettre de l’argent de côté et partir en vacance. Les occidentaux n’ont aucune compassion pour les autres et ils ne pensent qu’à eux, ce qui enfreint la règle primaire de Li, à savoir qu’il faut avoir la paix dans nos coeurs et qu’il faut s’intéresser à la souffrance des autres. Li n’est jamais parti en vacance et a toujours été au service des plus démunis. Imaginez un instant que vous êtes Li, avec sa droiture, sa sagesse et sa super longévité, comment vous sentiriez-vous?

    Il ne fait aucun doute que les êtres humains peuvent vivre plus longtemps qu’on l’imagine, que notre mode de vie et notre style de vie nous y en empêchent. Nous sommes donc condamnés à croire que nous vivrons selon les standards dictés par les experts de l’occident. Mais qui sait, combien de centaines d’années nous pourrions tous vivre en réalité ?

    Source: Before It’s News, le 22 mai 2016

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique